“ La réflexion personnelle invite à la sagesse”

Baltasar Gracian y Morales


LE SLOW MOUVEMENT

 

Peut être avez vous déjà entendu parler de la Slow attitude dans les revues féminines ou de psychologie à la mode...oui, de plus en plus on en parle car le retour à une vie plus authentique pour contrebalancer cette course effrénée à la surconsommation, les préoccupations écologiques, la déshumanisation dans la plupart des secteurs économiques est le souci de beaucoup de gens...Le Slow mouvement en est une des réponses  

En voici un petit tour d’horizon:

 

LE MOUVEMENT «SLOW»

SLOW est un mot anglais qui signifie LENT

Le mouvement SLOW a été initié dans les années 80 en réponse à l’accélération de notre rythme de Vie dans tous les domaines et le stress qui en découle.   

Cette mouvance invite à ralentir, à prendre le temps, elle préconise de ralentir les rythmes pour retrouver un équilibre personnel et planétaire avec une vision à long terme.
 

Le mouvement SLOW se décline maintenant dans tous les secteurs.

La slowfood (aliment) en réponse au fast food. L’idée principale étant de préparer soi-même des plats savoureux avec des produits de saisons et locaux par exemple.  

La slowfashion en réponse à la surproductivité. Préconise la valorisation du fait main, des artisans et d’une main d’œuvre payée justement avec conditions de travail éthiques. Ce peut être aussi l’utilisation de matériel écologique .

Le slowtravel (voyage): prendre le temps d’interagir avec les locaux, impacter le moins possible sur l’environnement...

La slowmoney (argent): a pour principe de réorienter les capitaux et diminuer les flux, de favoriser les investissements dans de petites entreprises…

Les slowcities (villes): privilégient la réduction de la circulation, des bruits, d’augmenter les espaces verts, et zones piétonnes. Elles font la promotion des traditions locales et de l’hospitalité...

La slowcosmetic (cosmetique)...produit bio, fait main...prendre le temps de s’occuper de soi, rituels...

Le slowmanagement (au travail) en redonnant confiance aux collaborateurs, fédérer autour d’un projet commun, encourager les prises de paroles et d’initiatives…

Slowschool (école), slow journalisme, slow TV, la slow Health (santé), slow Science, slow Coffee, slow Sex, Slow Money etc...

image36

« C’est au moment où l’on n’en a pas le temps qu’on devrait se détendre. » Sydney Harris

image37

Le Slow Care

SLOW= LENT CARE= PRENDRE SOIN DE

Le SlowCare pourrait se décliner dans tous les secteurs où il y a notion de prendre soin, s’occuper de… notion large qui pourrait donc s’intégrer par exemple à l’éducation, au jardinage, aux animaux  etc.…


Pour affiner le champ d’action déjà couvert par d’autres mouvements Slow, comme la slow school ou slow parenting dans l’éducation par exemple.


La Slow Medecine plus spécialisée à la réflexion des médecins dans leur pratique (voir le lien plus bas), le Slowcare se veut spécifique à vision infirmière , à la notion d’accompagnement de la personne dans sa globalité, quelques soient son âge et sa condition. 


Le Slow Care s'adresse donc à tous les professionnel(les) paramédical ( infirmiè(re), psychomotricien(ne), ergothérapeute, AMP, aide soignante, AVG...), thérapeutes (psychologue, musicothérapeute, arthérapeute, hypnose , du bien être en général) intervenants de l'accompagnemen (auxilière de Vie, aidants familiaux etc...) et bien sûr le patient lui même qui est le centre  de nos attentions.


Du bébé à la personne âgée, les enfants et adultes handicapées, à l’adulte sain car en fin de compte nous avons tous en commun ce besoin de douceur et d’attention si chères au Slow Care.


Prendre le temps de prendre soin. 



 Le Slow Care invite à la réflexion pour:


  • Prendre soin de l’autre dans tous ces aspects physiques, émotionnels et environnementaux retrouvant ainsi les valeurs fondamentales d'un prendre soin dans l'Humain dans sa globalité.
  • En prenant en compte aussi son environnement économique, une réflexion sur le coûts des soins et les solutions amenées.
  • Créer une alliance entre les médecines complémentaires et conventionnelles, rejoignant ainsi le mouvement grandissant de la médecine intégrative de plus en plus présente.  
  • Trouver un équilibre entre la course à la rentabilité  et l'idée que faire le bien doit être gratuit. 
  • Redonner la responsabilité et le pouvoir de santé que chacun avons en nous.



LE SLOWCARE GRAND ÂGE

 Par affinité personnelle et expériences professionnelles, ambassadrice du SlowCare, j'ai créé cette section Grand Âge pour répondre à un besoin urgent dans le prendre soin de nos aînés. Comme quoi être slow ne veut pas dire être lent, mais prendre le temps de définir ses priorités et savoir poser des actions rapides si nécessaire ;)

Le manifeste Slow medecine France

Traduction du manifeste de la slow médecine en Italie.

Slow medecine

Dans sa conférence «Slow medicine: plus de temps pour les  patients», organisée par la Faculté de médecine de l’Université de  Genève (UNIGE), Victoria Sweet, professeure de médecine clinique à  l’Université de Californie, proposera une solution non seulement pour  contrer l’augmentation des coûts de la santé, mais aussi pour améliorer  la prise en charge des patients: prendre son temps.

Slow medecine Wikipedia (en anglais)

Slow medecine au Brézil

Le lièvre et la tortue

Fable de La Fontaine

Source: Les comptines du zoo

Vous savez qui est arrivé en premier....